Quelle stratégie adopter ?

Quelle stratégie adopter ? Changer notre mode de vie, défendre les territoires ?

Changer notre mode de vie, simplifier, réduire notre consommation d’énergie. Les initiatives sont multiples, des éco lieux, aux sessions de formation Fresque du climat, les ateliers 2 tonnes, les groupes Eglise verte, les recycleries etc. Je me suis formé à la Fresque du climat mais je reste insatisfait par le manque de dimension politique du contenu.

Lutter pour défendre nos terroirs, à Notre-Dame-des-Landes, Sainte-Soline, sur le triangle de Gonesse… Comme le dit Baptiste Morizot aux jeunes «  Trouvez un lieu à aimer personnellement et à défendre collectivement » (cité par Nicolas Truong, Le Monde du 17 décembre 2022).

Lire la suite « Quelle stratégie adopter ? »

Bruno Latour, Nous n’avons jamais été modernes

Bruno Latour, Nous n’avons jamais été modernes, La Découverte, 2022 (1991).

Cet ouvrage a déjà 30 ans, mais il reste très actuel. La disparition de Bruno Latour est l’occasion de s’y replonger.

Attila et le poisson surgelé. Ce sont deux images fortes de la lecture stimulante de cet essai. Ce ne sont pas seules, mais elles m’ont marqué. Il n’est pas possible de résumer un essai aussi foisonnant, mais je voudrais souligner quelques points clefs pour moi.

Auparavant, je me hasarde à résumer ce qui me semblent des principes d’action.

Lire la suite « Bruno Latour, Nous n’avons jamais été modernes »

Écologie et démocratie

La question écologique est une question politique, elle ne peut pas être traitée sans aborder notre système politique. Il ne s’agit pas seulement de distinguer entre ceux qui défendent une écologie ethnocentrée ou une écologie bio centrée, mais de distinguer entre ceux qui essaient de développer une écologie sans remettre en cause le système démocratique (certains mettant en cause le capitalisme, d’autres non) et ceux qui remettent en cause ce système. Il y a donc trois types d’oppositions possibles et complémentaires :

Lire la suite « Écologie et démocratie »

Crise climatique : réveillons nous !

Le résumé technique du groupe 3 du 6ème rapport du Giec, paru en avril 2022, est à la fois inquiétant et mobilisateur.

Inquiétant dans les constats.

Nous continuons à augmenter la consommation d’énergie et les émissions de GES – Gaz à effet de serre (59 Gt équivalent CO2) de l’ordre de 1,3% par an, à ce rythme nous aurons consommé tout notre bilan carbone restant (510 Gt) de 2019 à 2030 et il ne faudrait alors plus émettre aucun GES si nous voulons avoir suffisamment de chances pour limiter la hausse de la température à 1,5° C ou 2° C.

Lire la suite « Crise climatique : réveillons nous ! »

L’énergie ne fait pas tout !

Jean-Marc Jancovici et Christophe Blain publient une BD sur la crise énergétique et climatique, Un monde sans fin (BD, Dargaud, 2021)

L’analyse historique et technique est très précise et intéressante. La critique du charbon, du pétrole et du gaz, les limites des énergies décarbonées sont pertinentes et pédagogiques.
La fin de l’ouvrage traite en quelques pages la question essentielle des choix et, de façon rapide, les mécanismes hormonaux qui orientent nos décisions avec la dopamine.

Lire la suite « L’énergie ne fait pas tout ! »

Le temps et l’espace de la démocratie écologique

Il y a une contradiction entre le temps court de la démocratie et le temps long des enjeux écologiques, mais ce n’est pas en bricolant les instances démocratiques dans le cadre territorial actuel que l’on pourra dépasser cette contradiction. Il faut repenser le cadre territorial dans la perspective de la conversion écologique et démocratique. Le cadre des grands États n’est compatible ni avec les enjeux écologiques, ni avec un réel processus démocratique (le processus formel est respecté mais en mode très dégradé). Lire la suite « Le temps et l’espace de la démocratie écologique »

Les effets du changement climatique sur le capital au XXIe siècle

Deux chercheurs canadiens viennent de publier un article sur le partage des revenus du travail et du capital dans le contexte de la transition écologique, sur la base des travaux de Thomas Piketty. Cet article me permet de poursuivre la réflexion engagée dans Décarboner l’économie.

La transition écologique va devoir faire face à trois facteurs Lire la suite « Les effets du changement climatique sur le capital au XXIe siècle »

L’homme domestiqué, l’homme assujetti au travail

James C. Scott, Homo domesticus, La Découverte, 2019

James Scott est un professeur de sciences politiques qui s’est intéressé à l’anthropologie, mais une école particulière de l’anthropologie, l’école anarchiste.

Une anthropologie anarchiste ? Oui, une réflexion profonde sur l’origine de l’Etat et la transformation des hommes libres et fiers en sujets soumis à un travail pénible. Ce travail reprend et complète les éléments déjà bien connus sur le fait que les chasseurs cueilleurs travaillent moins que les agriculteurs, mais il va beaucoup plus loin.

Lire la suite « L’homme domestiqué, l’homme assujetti au travail »

Comment meurent les démocraties

Steven Levitsky et Daniel Ziblatt, La mort des démocraties, Calman Lévy, 2019

Le titre original, How democracies die, est plus explicite. Les auteurs cherchent à expliquer l’affaiblissement des régimes démocratiques constaté dans le Monde actuellement. Leur analyse est plus une analyse des processus que des causes profondes, Lire la suite « Comment meurent les démocraties »