Anarchie et christianisme

Jacques Ellul, Anarchie et christianisme, La Table ronde, 2018 (Atelier de Création libertaire, 1988).

Dans ce livre Jacques Ellul développe ses convictions anarchistes, lui un professeur de droit, spécialiste du droit romain, et s’appuie sur les textes de la Bible. Il en tire quelques idées force :

Le seul auquel nous devons obéir c’est Dieu. Et dans la Bible, face à chaque roi se lève un prophète qui dénonce ses méfaits. Tous les rois qui ont réussit sont mauvais, les bons rois ont tous été défaits.

Lire la suite « Anarchie et christianisme »

Le déluge a commencé

Le déluge selon la Genèse

 » Les eaux crûrent et soulevèrent l’arche, et elle s’éleva au-dessus de la terre. Les eaux grossirent et s’accrurent beaucoup sur la terre, et l’arche flotta sur la surface des eaux. Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes qui sont sous le ciel entier furent couvertes. Les eaux s’élevèrent de quinze coudées au-dessus des montagnes, qui furent couvertes. Tout ce qui
se mouvait sur la terre périt, tant les oiseaux que le bétail et les Lire la suite « Le déluge a commencé »

Fratelli tutti

Cette encyclique du pape François publiée le 4 octobre 2020 est en fait une reprise de ses nombreuses interventions et discours sur le thème de la fraternité, appuyée sur des références aux textes des papes précédents. D’où une impression de patchwork, mais avec une ligne de fond, l’appel à la fraternité est nécessaire, et la fraternité est possible. Ce qui n’est pas évident pour tous, et important à défendre. Lire la suite « Fratelli tutti »

Les déchets tuent

Au Sri Lanka, au moins 29 personnes sont mortes dans l’effondrement d’une montagne d’ordures sur un bidonville de Colombo, la capitale, vendredi 14 avril 2017. La culture du déchet tue, et menace notre monde d’effondrement total. Une illustration, malheureuse, de l’encyclique Laudato si (§ 21 et 22) :

 La terre, notre maison commune, semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir. […] Ces problèmes sont intimement liés à la culture du déchet, qui affecte aussi bien les personnes exclues que les choses, vite transformées en ordures.

L’ami de Saint-François

Film. L’ami de Saint François. Décembre 2016
Il y a dans ce film un passage fort quand Élie commence à cultiver un bout de terre, et se fait réprimander par ses compagnons. Il veut aider les pauvres, alors que François dit qu’il suffit de recevoir, de partager la vie des pauvres. C’est de l’orgueil lui disent-ils. Et après la terre, tu voudras une maison, et après un château.

Lire la suite « L’ami de Saint-François »

Le projet de Notre Dame des Landes à la lumière de Laudato si’.

Plusieurs groupes chrétiens du diocèse de Nantes s’étaient exprimés sur le projet de NDDL en 2012. Depuis, l’encyclique Laudato si’ a été publiée, la COP 21 a eu lieu, et nous ressentons le besoin de nous exprimer de nouveau sur ce sujet. Le projet de développement de l’aéroport nous paraît totalement en contradiction avec les objectifs de la COP 21, aussi bien sur les réductions des émissions de gaz à effet de serre que sur le type d’utilisation des sols.

Notre lecture de l’encyclique Laudato si’, nous permet de dégager quelques Lire la suite « Le projet de Notre Dame des Landes à la lumière de Laudato si’. »

A propos les assises chrétiennes de l’écologie de 2015

Nous étions plus de 1500 à participer fin août aux deuxièmes assises chrétiennes de l’écologie, à Saint-Etienne. Des jeunes en recherche et des militants aux cheveux grisonnants. Beaucoup de personnes engagées dans des actions locales comme en témoignent les 80 forums, souvent des partages d’expérience. Une conception ouverte, on dirait intégrale, de l’écologie avec des tables rondes sur la biodiversité, l’immigration, la Lire la suite « A propos les assises chrétiennes de l’écologie de 2015 »

Politique et transcendance

Dans Condition de l’homme moderne[1], Hannah Arendt écrit que sans transcendance aucune action politique n’est possible:

“A défaut de cette transcendance qui les fait accéder à une immortalité terrestre virtuelle, aucune politique au sens strict, aucun monde commun, aucun domaine public ne sont possibles. Car, à la différence du bien commun tel que l’entendait le christianisme – le salut de l’âme, préoccupation commune de tous –, le monde commun est ce qui nous accueille à notre naissance, ce que nous laissons derrière nous en mourant. Il transcende notre vie aussi bien dans le passé que dans l’avenir; il était là avant nous, il survivra au bref Lire la suite « Politique et transcendance »