Les formes du visible

Philippe Descola, Les formes du visible, Seuil, 2021

Cet ouvrage applique aux images, à l’art, la théorie des quatre types de relation homme/nature : animisme, totémisme, naturalisme, analogisme. Quatre visions du monde.

Cette note est très réductrice, c’est une sorte d’aide-mémoire pour se repérer dans les 660 pages de l’ouvrage qui donne une vision mondiale d’une ethnologie de la représentation, et pas de toutes les représentations, ce n’est sans doute pas possible, mais de celles qui peuvent éclairer, illustrer, la théorie des relations homme/nature développée dans le précédent ouvrage de Philippe Descola, Par delà nature et culture.

Lire la suite « Les formes du visible »

Bartholomée, la vision écologique du patriarche orthodoxe.

Note de lecture : Bartholomée, Et Dieu vit que cela était bon, Éd. du Cerf 2015

La présentation de la vision écologique du patriarche orthodoxe.

La relation au fini et à l’infini : 

« La coexistence et la corrélation dans notre monde entre l’infini sans limite et la plus insignifiante des choses finies tissent une concélébration de joie et d’amour ».

Pour Bartholomée, l’infini c’est l’amour, et sur terre toutes choses sont finies. C’est parce que nous acceptons que les choses terrestres sont finies que nous pouvons accéder à Lire la suite « Bartholomée, la vision écologique du patriarche orthodoxe. »